Modèle T3-2 (Trèfle)

Torpédo 3 places en trèfle

Désignation du modèle: T3-2

Surnom: "Trèfle"

Description:
La carrosserie est basée aussi sur une structure en bois, sur laquelle les tôles préformées étaient clouées. L’arrière était plus arrondi que celui de la torpédo 2 places. (comme la T3-1). Le véhicule avait aussi une seule porte, côté passager et s'ouvrant vers l’avant. Les modèles "conduite à droite", ont la porte du côté opposé.

Image 1: Modèle T3-2 Trèfle

La porte a été agrandie de 12 cm par rapport aux modèles précédents (T2 et T3-1). Les charnières étaient renforcées et aussi invisibles. Avec une fermeture conique pré cintrée on évitait les vibrations de la porte. La roue de secours était montée à l’arrière et munie d’un pneumatique.

A l’avant il y avait deux sièges (individuels) confortables recouverts de simili cuir. Le troisième siège était placé à l’arrière, au centre. Un passage entre les sièges avant permettait l’accès au siège arrière.

Image 2: Modèle T3-2 Trèfle vu du dessus

Deux petites malles etaient placées à droite et à gauche du siège arrière. Elles étaient accessibles du dessus et fermaient avec un couvercle.
Les marchepieds en aluminium peint en noir étaient renforcés par des rainures en long et polies. Ailes et habillage du cadre étaient en tôle émaillées noires. Les quatre ailes avaient des bordures. Les lanternes sont réglables en hauteur et en direction par une barre nickelée. Il y a la possibilité de mettre les phares ou les feux de position.
A l’intérieur il y avait des poches de rangement. L’intérieur et les sièges étaient en simili cuir noir, rouge ou brun.
Le sol était recouvert d’un tapis brosse noir. Le tableau de bord était en aluminium bouchonné et équipé d’instruments.

Image 3: Trèfle vu de l’intérieur

Le modèle T3-2 est basée sur un châssis C3 avec un empattement de 2.35 m. Les marchepieds en aluminium mesurent 170x980 mm. Le pare brise était réglable. Le point d’axe était situé dans le tiers du bas du pare brise.
Les arceaux de la capote étaient en métal et fixés par un seul axe. Ils étaient recouverts d’étoffe étanche.

Image 4: Modèle T3-2 Trèfle avec ailes dites plates

 

Production d'octobre 1924 à juin 1926

Tous les véhicules étaient équipés de pneumatiques basse pression "Confort" (715 x 115) et des jantes à talon correspondantes. Dès cette période les jantes étaient fabriquées par MICHELIN munies d'un pneu, puis livrées pour le montage. A partir de l’automne 1925, la Trèfle était équipée des ailes enboutées (dites rondes) et d'un nouveau pont arrière (oval).

Image 5: Modèle T3-2 Trèfle avec ailes ronde

Lors de son introduction sur le marché en automne 1924, la Trèfle n'était disponible qu'en gris souris (beige foncé). A partir de décembre ce modèle était également disponible en bleu et rouge-bordeaux (maron). La couleur beige foncé n'était pas un bon choix et fût bientôt remplacé par le brun havane. Les jantes, les ailes, les lampes etc. sont noires.

Couleur Protection des surfaces Parties concernées
 
Couleur noire Ailes, bavolets, jantes, cadre et montant du pare-brise, plaque minéralogique, rebord.
     
Couleur rouge bordeaux, bleu, brun (havane) Carrosserie, capot moteur
     
Simili cuir rouge, noir et brun Sièges, dossiers de sièges, pochettes, garniture intérieure
 
Nickelé Calandre de radiateur, partie des phares, barre de réglage des phares, colonne de direction, bouchon de réservoir, baguette de décoration derrière capot moteur, fixation capot moteur.

Remarque:
Les jantes creuses de MICHELIN (Bibendum, 12x45) seront dès 1927 disponible et remplaceront dans les années suivantes les jantes à talon encore en service. Ces jantes n'ont jamais été équipées d'origine.